Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Charles Nicolas (2013). Justice sociale et enseignement supĂ©rieur : Une Ă©tude comparĂ©e en Angleterre, en France et en Suède. [Thèse]. 367 p. En ligne : <http://www.theses.fr/2010NAN21015>. 
Added by: Catherine Reverdy (11 Apr 2014 14:03:02 Europe/Paris)
Resource type: Thesis/Dissertation
BibTeX citation key: Charles2013
Categories: Enseignement supérieur
Subcategories: Professionnalisation
Keywords: enseignement supérieur, Europe, insertion professionnelle
Creators: Charles
Views: 994/1191
Views index: 25%
Popularity index: 6.25%
URLs     http://www.theses.fr/2010NAN21015
Abstract     
La comparaison internationale sur laquelle repose la thèse vise à analyser la signification sociale que peut prendre la justice dans le cadre des études supérieures. Ce travail identifie les conceptions de justice, qui fondent la légitimité des inégalités dans l’enseignement supérieur, ainsi que les mécanismes sociaux qui mettent en acte cette recherche de justice en matière de formation, de financement des études, de sélection, et d’accès à l’emploi. Afin de souligner l’impact du contexte national sur la définition de la justice dans l’enseignement supérieur, cette thèse compare trois pays aux systèmes universitaires massifiés mais présentant des histoires et des structures variables : l’Angleterre, la Suède et la France. Fondée sur l’analyse d’enquêtes quantitatives (Eurostudent III et Reflex) et d’une soixantaine d’entretiens conduits auprès d’étudiants, ce travail témoigne de la cohérence des systèmes nationaux d’enseignement supérieur. Cette thèse explore ainsi, dans l’enseignement supérieur, les modèles d’action publique, traditionnellement analysés comme marchand en Angleterre, universaliste en Suède et académique en France. Elle met en lumière la façon dont les principes de justice (égalité, mérite, autonomie) sont articulés et interprétés, pour finalement consacrer un principe idéalisé dans chaque pays : l’autonomie individuelle en Angleterre, l’égalité sociale en Suède, la méritocratie scolaire en France. Ce travail permet ainsi de remettre en perspective la principale fonction sociale des études en France, à savoir faciliter l’insertion professionnelle, et de souligner la nature éminemment sociale de la caractérisation, comme justes ou injustes, des inégalités.
  
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 52 | Script execution: 0.34794 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93