Bibliographies du service Veille et Analyses, IF√Č

WIKINDX Resources

Ben Ayed Choukri (2011). ¬ę Petites discriminations ordinaires : L'√©ducation un espace √† haut risque ? ¬Ľ. Le sociographe, n¬į 34, janvier. 
Added by: R√©mi Thibert (06 Feb 2014 10:23:02 Europe/Paris)   Last edited by: R√©mi Thibert (17 Feb 2014 10:12:18 Europe/Paris)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: BenAyed2011
Categories: General
Subcategories: Discriminations à l'école, Discriminations à l'école
Keywords: discrimination
Creators: Ben Ayed
Collection: Le sociographe
Views: 2887/3171
Views index: 31%
Popularity index: 7.75%
Notes     
L'auteur s'√©tonne de l'absence de litt√©rature sur la discrimination √† l'√©cole. {"Cette} mise √† distance de la notion de discrimination renvoie √† l'imbrication complexe de traditions th√©oriques et politiques, √† la triple emprise du marxisme, de l'universalisme r√©publicain et de l'impens√© colonial." Pourtant des travaux se sont succ√©d√©s sur l'ethnicisation des rapports scolaires et sur les s√©gr√©gations scolaires. Les analyses sociologiques se sont peu empar√©es de la discrimination en France car elles s'int√©ressent davantage au concept d'in√©galit√©s et de domination. Quant la sociologie am√©ricaine et britannique s'int√©ressait apr√®s guerre aux relations inter-ethniques (et donc √† la discrimination), la sociologie fran√ßaise s'int√©ressait aux questions sociales (et donc aux rapports de classe). d√©finition : "la discrimination d√©signe une op√©ration de s√©paration volontaire d'un groupe de personnes en fonction d'un attribut sp√©cifique en vue de lui appliquer un traitement inf√©rieur ou d'entraver son acc√®s √† diff√©rents biens, services, espaces, statuts ou droits" Pour certains, "la question ethnique ne serait qu'une surd√©termination de la question sociale" Mais √ßa pose qq probl√®mes, du moins, √ßa occulte une partie de la r√©alit√© : voir la sur-repr√©sentation des √©l√®ves issus de l'immigration dans les fili√®res les moins valoris√©es socialement, ou encore leur sur-exposition au ch√īmage. Ils se retrouvent bien plus souvent que d'autres dans des √©tablissements scolaire de rel√©gation. A performance scolaires identiques, ils sont davantage orient√©s vers des fili√®res d√©favoris√©es. Et une fois sur le march√© du travail, ils se trouvent confront√© encore √† des discriminations. La question √©thnique n'est pas uniquement li√©e √† la question sociale, elle a ses propri√©t√©s qui lui sont propres. cf 2 articles de la {RFP} (Payet, 92 et Payet \& Van Zanten, 96). Ne pas reconnaitre cette sp√©cificit√© favorise des discriminations qui p√©nalisent les enfants d'origine √©trang√®re et leurs familles. Une des raisons pour lesquelles la sociologie de l'√©ducation fran√ßaise ne le prend pas en compte est "l'impens√© de la g√©n√®se coloniale". les travaux existants parlent de : s√©gr√©gation scolaire : cf l'organisation de "bonnes classes" dans les √©tablissements difficiles pour limiter la fuite des {CSP} plus ais√©s = discrimination de fait (et non d'intention) des relations entre parents et enseignants : paternalisme et grande distance culturelle des jugements professoraux : stigmates envers les √©l√®ves issus de l'immigration des interactions avec les enseignants Il faut attendre les ann√©es 2000 pour que la probl√©matique de l'ethnicit√© et des s√©gr√©gations scolaires prenne de l'ampleur. Cf le livre de Felouzis et al 2005 (l'apartheid scolaire) Discriminations scolaires choix de l'√©cole suppression de la carte scolaire accentue le ph√©nom√®ne de discrimination. Ca s'est v√©rifi√© aux {EUA} et en Angleterre (accroissement de s√©gr√©gations socio-ethniques). Ca a men√© √† des politiques de d√©s√©gr√©gation scolaire Le choix scolaire ={>} discrimination de fait rapport de {l'IG} (Obin \& Peyroux, 2007) conclut que l'assouplissement de la carte scolaire conduit √† renforcer les ghettos scolaires et fragilise les √©tablissements de banlieue. cat√©gorisation au sein des politiques d'√©ducation prioritaire ann√©es 60 au {EUA} et en angleterre : politiques de compensation pour aider les enfants des ghettos. C'est une "vision d√©ficitaire des enfants issus des diff√©rentes minorit√©s et fond√©es sur l'imposition des normes culturelles du groupe majoritaire" (middle classe blanche) ann√©es 80 en France : les {ZEP} (discrimination positive). En France, le cadre universaliste ne peut accepter que l'on travaille sur des "groupes cibles" alors on retient comme cible le territoire. Mais ce sont des quartiers marqu√©s par la ghettoisation socio-ethnique. acc√®s aux grandes √©coles une autre discrimination ? L'√©cole et les minorit√©s reconnaitre un statut de minorit√© ethnique revient √† mettre en cause la perspective int√©grative et assimilationniste de la France. d√©finition d'une "minorit√©" {"Une} minorit√© d√©signe un groupe dont les membres sont objectivement en situation de d√©savantage en raison d'une caract√©ristique commune qui fait l'objet d'une d√©valorisation, d'un stigmate de la part du groupe majoritaire (Lorcerie 2003)" Pour John Ogbu (2002), l'appartenance √† une minorit√© est le fruit "du sentiment d'appartenance √† une histoire collective et √† un destin commun, celui d'une assignation identitaire et des discriminations subies" L'√©cole est un lieu √† haut risque pour l'expression de discriminations. Elle "d√©termine fortement le rapport ult√©rieur des individus √† la soci√©t√© dans son ensemble". ¬†
  
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 52 | Script execution: 0.44338 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93