Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Sirota RĂ©gine (2006). « Petit objet insolite ou champ constotuĂ©, la sociologie de l'enfance est-t-elle encore dans les choux? ». In Rennes : Presses universitaires de Rennes. 13–34 
Added by: Marie Musset (05 Jul 2011 14:20:14 Europe/Paris)
Resource type: Book Article
BibTeX citation key: Sirota2006a
Categories: General
Keywords: enfant et enfance, sociologie de l'enfance
Creators: Sirota
Publisher: Presses universitaires de Rennes (Rennes)
Views: 1417/1978
Views index: 17%
Popularity index: 4.25%
Abstract     
Alors que l'enfance attirait bien peu le regard du sociologue, elle devient un objet de recherche à part entière en ce début de vingt-et-unième siècle. Se met en place un nouveau champ de recherche, la sociologie de l'enfance, qui s'intéresse à un objet social à la fois objet de fascination et de tourments.

Il n'est plus possible d'envisager les problèmes éducatifs, qu'ils concernent l'école, la famille ou les médias, sans s'interroger sur le nouveau statut de l'enfant dans la modernité. Ainsi de personnage fantôme, quasi invisible hantant les sociologies de l'éducation ou de la famille, l'enfance est-elle devenue une des figures majeures de la modernité et des sociologies. Elle cristallise et incarne, au cœur d'un mouvement général de désinstitutionalisation, un des derniers liens sociaux, et toutes les difficultés de la transmission, interrogeant et secouant violemment nos cadres de représentation et d'interprétation des modes de socialisation contemporains.

Elle appelle une recomposition des champs traditionnels de la sociologie.
Penser un à un et indépendamment les cadres institutionnels de la socialisation ne permet guère de sortir de cette impasse. Il devient indispensable de s'interroger sur leurs relations réciproques et sur l'action même de cet enfant, considéré maintenant comme un acteur à part entière.
Si le statut de l'enfant évolue au sein de la cellule familiale, en écho, il évolue au sein de toutes les instances de socialisation, dont l'école, et se recompose au sein de groupe de pairs, ce que ne peut ignorer une société de consommation avide de cibles prescriptrices. En effet, comment appréhender l'analyse des politiques sociales de l'enfance sans faire appel à l'analyse des discours savants qui légitiment celles-ci, comment comprendre la culture enfantine sans la situer face à cette nouvelle vision de l'enfant en tant qu'acteur social ?

C'est Ă  tracer cette Ă©volution et ce changement de regard social et scientifique que s'attache ce livre. Pour cela il fallait donner Ă  voir, un vaste mouvement de recherche international en cours de construction, en rassemblant ces travaux.
Ce volume, coordonné par Régine Sirota, Professeur à Paris 5 et membre du Cerlis, est issu d'une série de rencontres d'un groupe de chercheurs réunis au sein de l'Association Internationale des Sociologues de Langue Français, dans le cadre d'un nouveau réseau scientifique : le comité de recherche de sociologie de l'enfance. Destiné tant aux chercheurs, aux étudiants qu'aux praticiens du social il voudrait mettre à disposition les premiers jalons et éléments de cette sociologie de l'enfance en émergence.
Added by: Marie Musset  
Quotes   
p.15   Ce volume est issu d’une sĂ©rie de rencontres d’un groupe de chercheurs rĂ©unis
au sein de l’Association internationale des sociologues de langue française, dans
le cadre d’un nouveau réseau scientifique : le comité de recherche Sociologie de
l’enfance. Ce mouvement prend place dans le cadre d’un mouvement de recherche
international, qui existe depuis une vingtaine d’années, et s’est constitué et organisé
non seulement au sein de l’Association internationale de sociologie mais
aussi des branches spécialisées de l’Association américaine de sociologie, du
réseau scandinave « Norbarn », des sociétés de sociologie allemande ou anglaise.
La recherche francophone se mettait lentement en place, mais manquait de lieu
de structuration et de visibilité.
Les premiers pas de cette sociologie ont déjà été décrits par ailleurs 1. On se
bornera donc ici à reprendre les principaux éléments constitutifs de cette courte
mais déjà riche histoire. Si globalement, l’apparition d’une sociologie de l’enfance
est concomitante du déclin des grands récits du social, ce petit objet insolite apparaît
en même temps que la mise en rediscussion des théories de la socialisation.
Celle-ci surgit à la lumière d’un retour général vers l’acteur, de la redécouverte
des théories de l’interactionnisme symbolique et des théories interprétatives, dans
un premier temps, puis rebondit avec la mise en évidence d’une forte désinstitutionalisation,
et la montĂ©e des thĂ©ories de l’individualisme   Added by: Marie Musset
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 56 | Script execution: 0.36177 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93