Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Calmand Julien, Epiphane Dominique & Hallier Pierre (2009). « De l'enseignement supĂ©rieur Ă  l'emploi : voies rapides et chemins de traverse ». Notes emploi formation, n° 43, octobre, p. 1–62. En ligne : <http://www.cereq.fr/pdf/nef43.pdf>. 
Added by: Laure Endrizzi (16 Dec 2010 16:32:31 Europe/Paris)   Last edited by: Laure Endrizzi (16 Dec 2010 16:34:33 Europe/Paris)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: Calmand2009a
Categories: Enseignement supérieur
Creators: Calmand, Epiphane, Hallier
Collection: Notes emploi formation
Views: 636/1085
Views index: 15%
Popularity index: 3.75%
URLs     http://www.cereq.fr/pdf/nef43.pdf
Abstract     
Ce document analyse les trois premières années de vie active des 380 000 jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2004, diplômés ou non. Leur arrivée sur le marché du travail s’est effectuée dans un contexte économique difficile. Parmi eux, 75 000 jeunes, soit un sur cinq, ont arrêté leurs études dans l’enseignement supérieur sans y avoir obtenu de diplôme. Ils ont connu, comme leurs prédécesseurs sortis du système scolaire en 1998 et surtout ceux sortis en 2001, des difficultés importantes d’insertion professionnelle. Les jeunes qui sont, quant à eux, sortis de l’enseignement supérieur en 2004 avec un diplôme ont été moins exposés que les précédents aux aléas de la conjoncture ; ils n’y ont pas été pour autant insensibles.
En fin de troisième année de vie active, 7 % des diplômés du supérieur sont au chômage, soit un taux de deux points supérieur à celui de leurs aînés sortis en 1998. La proportion de débutants en contrat à durée déterminée n’a pas, d’une génération à l’autre, augmenté et la proportion de diplômés du supérieur qui accède au statut de cadre ou de profession intermédiaire n’a pas plus évolué entre les deux générations.
Le salaire net médian, en euros constants, a en revanche baissé pour les diplômés ayant au moins une licence. Les conditions d’insertion professionnelle sont loin d’être homogènes pour tous les sortants de l’enseignement supérieur. Au-delà du clivage diplômés/non-diplômés, d’autres mécanismes sont à l’oeuvre : l’effet du niveau certes, mais aussi celui des filières de formations (sciences exactes versus sciences sociales, filières professionnelles versus filières générales, grandes écoles versus universités…). Cette hétérogénéité constitue le fil rouge qui traverse les trois parties de ce document.
La première partie dresse le portrait des jeunes qui sont sortis de l’enseignement supérieur : profil scolaire et social, motifs d’arrêt d’études, séjours à l’étranger, stages et emplois en cours d’études. La deuxième partie retrace leur parcours d’insertion professionnelle au fil des trois premières années qui suivent leur sortie de l’enseignement supérieur. Elle décrit les différents types de trajectoires qui caractérisent leurs débuts sur le marché du travail (accès rapide et durable ou, au contraire, différé à l’emploi, décrochage ou éloignement de l’emploi, retour en formation ou reprise d’études). Enfin, la troisième partie se focalise sur leur situation professionnelle en 2007, soit trois ans après leurs premiers pas dans la vie active. Elle propose des résultats détaillés par filières et spécialités de formation. Elle fournit également un panorama des emplois occupés et des salaires perçus à cette période.
Added by: Laure Endrizzi  Last edited by: Laure Endrizzi
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 54 | Script execution: 0.35634 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93