Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Terrier EugĂ©nie (2009). MobilitĂ©s et expĂ©riences territoriales des Ă©tudiants internationaux en Bretagne. [thèse de doctorat]. Rennes : UniversitĂ© Rennes 2. 
Added by: Laure Endrizzi (05 Feb 2010 18:01:25 Europe/Paris)
Resource type: Thesis/Dissertation
BibTeX citation key: Terrier2009
Categories: Enseignement supérieur
Keywords: étudiant de langue maternelle étrangère, formation des élites, globalisation, mobilité étudiante
Creators: Terrier
Publisher: Université Rennes 2 (Rennes)
Views: 1816/3067
Views index: 26%
Popularity index: 6.5%
Abstract     
Dans un monde où il est fait le constat d’une augmentation généralisée de la mobilité spatiale des individus et où les représentations sociales positives de la mobilité tendent à prédominer, il est nécessaire de poursuivre les recherches qui déconstruisent ces discours en mettant en évidence les inégalités d’accès à la mobilité spatiale et qui montrent en quoi celles-ci peuvent participer à la hiérarchisation des sociétés (Orfeuil, 2004 ; Veschambre, 2004 ; Urry, 2005 ; Le Breton, 2006). La mobilité internationale pour études, phénomène en plein essor et aux multiples enjeux, constitue un objet d’analyse d’actualité qui permet d’approfondir les connaissances sur le rapport inégalités sociales/mobilités spatiales. A partir des résultats d’une enquête menée en Bretagne, il apparaît que l’accès à la migration pour études est inégal du fait de la nécessaire mobilisation de ressources sociales et à cause des politiques d’accueil discriminantes menées par les pays du Nord envers les étudiants du Sud. Etant donné qu’un séjour d’études à l’étranger permet de faciliter la promotion sociale des individus (reconnaissance sociale des compétences internationales, acquisition d’un diplôme prestigieux pour les étudiants du Sud et des pays émergents), ces inégalités d’accès confirment l’idée que la mobilité internationale pour études représente un facteur de reproduction des élites. Cependant, l’importance des migrations étudiantes des pays du Sud vers les pays du Nord, en dépit de tous les obstacles économiques et juridiques, atteste que la capacité à être mobile ne constitue pas le seul moteur de la mobilité spatiale des individus. L’analyse de l’habiter des étudiants internationaux pendant leur séjour a permis d’observer que les inégalités de conditions de vie étaient insuffisantes pour comprendre les mobilités spatiales très contrastées entre les étudiants du Nord et les étudiants du Sud. La mise en évidence de l’impact des rapports culturels à la mobilité et des significations de la migration pour études a montré que la mobilité spatiale des individus était aussi fortement conditionnée par les représentations sociales.
Added by: Laure Endrizzi  
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 55 | Script execution: 0.30415 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93