Bibliographies du service Veille et Analyses, IF√Č

WIKINDX Resources

Varghese NV (2008). Globalization of higher education and cross-border student mobility. Paris : UNESCO, Rapport de recherche de l'IIPE. En ligne : <http://www.unesco.org/i ... 08/Globalization_HE.pdf>. 
Added by: Laure Endrizzi (05 Jan 2010 16:44:10 Europe/Paris)   Last edited by: Laure Endrizzi (01 Feb 2010 19:10:38 Europe/Paris)
Resource type: Report/Documentation
BibTeX citation key: Varghese2008a
Categories: Enseignement supérieur
Subcategories: Evaluation de l'enseignement, Evaluation de l'enseignement
Keywords: coopération transnationale, globalisation, mobilité étudiante
Creators: Varghese
Publisher: UNESCO (Paris)
Views: 1988/3403
Views index: 29%
Popularity index: 7.25%
URLs     http://www.unesco. ... obalization_HE.pdf
Abstract     
Cross-border higher education has become an important mode for globalizing higher education. It occurs when a provider, programme, course material, teacher or student goes beyond the national boundaries. Based on the data on student mobility, the paper attempts to discuss the pattern of cross-border student flows and some plausible explanations for the observed patterns. During the colonial period, a good share of the student flow was from colonies to the world capitals. During the Cold War era, the rival powers were competing to influence the direction of the flow. During the period of globalization, it became a market-driven activity and, at times, a commercial activity traded under GATS. The recent changes in the flow of cross-border students indicate that the dominant flow continues to be toward Europe and the USA. However, countries such as Australia and New Zealand are becoming attractive destinations for overseas students. These changes in the direction of flow are influenced more by the cost of education rather than by political considerations. Many institutions in some of the host countries rely heavily on the income brought by the cross-border education students.
Added by: Laure Endrizzi  
Paraphrases   
Première saison de la mobilité étudiante (XXe siècle)
√Ä l'√©poque coloniale, en particulier avant la seconde guerre mondiale, la mobilit√© en direction des ¬ę¬†m√©tropoles¬†¬Ľ √©tait encourag√©e et reposait sur l'hypoth√®se que les dipl√īm√©s retourneraient dans leur pays pour servir l'administration coloniale, apr√®s avoir √©t√© form√©s aux valeurs et r√®gles des colons. Il s'agissait donc √† la fois de former des fonctionnaires efficaces, mais aussi d'exercer un certain contr√īle sur les populations. La p√©riode de l'apr√®s-guerre a √©t√© marqu√©e par une politique de d√©veloppement de ressources humaines plus adapt√©e aux besoins de d√©veloppement des pays colonis√©s, et un investissement important dans l'enseignement sup√©rieur : la formation des premi√®res g√©n√©rations de personnels acad√©miques d√©pendait alors largement de programmes d'√©tudes √©trangers.
Après la chute des régimes coloniaux, les sources de financement se sont diversifiées : si les anciens pouvoirs coloniaux ont continué à soutenir les migrations estudiantines, l'influence des deux blocs, en particulier celle de l'Union soviétique sur les pays d'obédience communiste, s'est accentuée. Parallèlement, les investissements publics de la part des états se sont développés. Des organismes issus d'accords bi-latéraux ou multi-latéraux, tels que la Banque mondiale, ont commencé à soutenir financièrement les études à l'étranger.
Cette premi√®re saison de la mobilit√© √©tudiante √©tait donc tr√®s nettement domin√©e par des flux partant des pays en d√©veloppement √† destination des pays d√©velopp√©s, et les choix d'√©tudes se portaient sur des domaines g√©n√©ralement d√©ficitaires ou √©mergents dans les pays d'origine : les sciences de l'ing√©nieur d'abord, et les √©tudes de commerce et management ensuite ont √©t√© tr√®s populaires dans les ann√©es 1970 ; puis ce sont les sciences informatiques qui ont commenc√© √† exercer une forte attraction sur les √©tudiants dans les ann√©es 1980.   Added by: Laure Endrizzi
Deuxième saison de la mobilité étudiante (XXe siècle)
La fin de la guerre froide s'est traduite par un regain de confiance √©conomique et une influence depuis non d√©mentie des principes du march√© sur les activit√©s de l'enseignement sup√©rieur. Concr√®tement, cette p√©riode a vu l'offre priv√©e se renforcer et la coop√©ration transnationale conna√ģtre de nouveaux d√©veloppements, tandis que les frais de scolarit√© √©taient revus √† la hausse, voire introduits, dans une majorit√© de pays. L'augmentation du nombre d'√©tudiants mobiles au cours des vingt derni√®res ann√©es, est significative d'une demande croissante de mobilit√© et des efforts de nombreux pays pour attirer une client√®le d'√©tudiants plus internationale, constituant potentiellement une source de revenus.   Added by: Laure Endrizzi
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 61 | Script execution: 0.31031 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93