Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Dupriez Vincent & Dumay Xavier (2005). « L'Ă©galitĂ© des chances Ă  l'Ă©cole : Analyse d'un effet spĂ©cifique de la structure scolaire ». Revue française de pĂ©dagogie, n° 150, janvier—mars, p. 5–17. 
Added by: Feyfant Annie (01 Jan 1970 01:00:00 Europe/Paris)   Last edited by: Brigitte Bacconnier (14 Jun 2007 15:24:55 Europe/Paris)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: Dupriez2005
Categories: General
Keywords: carte scolaire, inégalité, PISA
Creators: Dumay, Dupriez
Collection: Revue française de pédagogie
Views: 1486/4776
Views index: 0%
Popularity index: 0%
Abstract     
Dans cette étude, les auteurs partent du constat que les systèmes scolaires intégrés sont caractérisés par une plus grande égalité des chances à l'école que les systèmes scolaires différenciés.

Autrement dit, dans les systèmes scolaires intégrés, la réussite scolaire des élèves dépend moins qu'ailleurs des ressources socio-culturelles des familles.

Avant de conclure que la structure du curriculum influence significativement l'état des (in)égalités à l'école, il importe cependant de faire la part des choses entre l'influence du contexte socio-économique propre à chaque sytème scolaire et l'influence spécifique de l'organisation du système scolaire.
En effet, les pays les plus égalitaires sur le plan scolaire n'ont pas seulement en commun une structure intégrée; ils sont également "nichés" dans des pays plus égalitaires sur d'autres registres et notamment sur la plan de la distribution des revenus.

Pour faire la part des choses entre cette influence de l'environnement social et l'influence de la structure scolaire, les auteurs proposent trois analyses basées sur l'analyse comparée de bases de données internationales de mesure des acquis scolaires (PISA, PIRLS), en mobilisant des mesures de l'égalité à partir d'aéchantillons d'élèves de 10 à 15 ans.

Les résultats de ces trois analyses apportent du crédit à l'hypothèse d'un effet propre de la structure des systèmes scolaires. Néanmoins, les résultats de progression entre l'école primaire et 15 ans (relation entre caractéristiques du système et réduction des inégalités aprés le primaire) sont moins clairs même s'ils n'infirment pas globalement les tendances observées.

L'ampleur de l'inégalité des chances à l'école n'est guère liée à l'ampleur des inégalités de revenus dans les sociétés considérées (pays européens de l'OCDE).
Autrement dit, la plus grande égalité des chances qui caractérise les systèmes intégrés n'est pas un effet induit de la plus grande égalité des revenus des systèmes sociaux dans lesquels ils sont imbriqués, et relève donc sans doute de caractéristiques du système scolaire.
Added by: Feyfant Annie  Last edited by: Brigitte Bacconnier
Quotes   
p.14   La convergence entre nos propres conclusions et les rĂ©sultats de recherches antĂ©rieures nous pousse cependant Ă  considĂ©rer que dans l\'Ă©tat actuel des connaissances sur les systèmes scolaires, on peut considĂ©rer qu\'il existe bien un effet spĂ©cifique de la structure scolaire et qu\'une logique de diffĂ©renciation des Ă©lèves, telle qu\'elle se manifeste dans des filières prĂ©coces, dans un usage intensif du redoublement et dans la sĂ©grĂ©gation entre Ă©tablissements est propice Ă  un accroissement des inĂ©galitĂ©s Ă  l\'Ă©cole. Au contraire, une logique d\'intĂ©gration est associĂ©e Ă  une diminution des inĂ©galitĂ©s.   Added by: orey
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 58 | Script execution: 0.56599 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93