Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Roustan-Jalin Magali (2002). « Technologie, sciences, filles, garçons : des questions pour la didactique ? ». Didaskalia, n° 21, novembre, p. 9–42. 
Added by: Marie Musset (28 Apr 2009 15:30:12 Europe/Paris)   Last edited by: Agnès Cavet (04 Jun 2009 11:31:47 Europe/Paris)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: RoustanJalin2002a
Categories: General
Keywords: genre, sciences, sciences et société
Creators: Roustan-Jalin
Collection: Didaskalia
Views: 1321/2394
Views index: 16%
Popularity index: 4%
Abstract     
De nombreuses études ont montré que les filles ont des parcours scolaires identiques voire meilleurs que ceux des garçons. Malgré cela elles boudent largement certaines filières scientifiques et surtout technologiques. Ces travaux ont surtout été le fait de sociologues. Cet article est une tentative d'étude en partant d'un point de vue didactique. Il s'appuie sur une théorisation empruntée à l'anthropologie du savoir. À partir de données recueillies en technologie et en physique, on essaie de donner une description en termes de rapport personnel et de rapport institutionnel aux savoirs (institution famille - institution école). Quand les savoirs en jeu sont très spécifiques à l'école, il semblerait qu'il n'apparaisse que peu de différenciations liées au sexe. Quand les savoirs sont identifiés par les élèves comme vivants dans d'autres institutions, les différenciations sembleraient être plus fortes.

Several studies in sociology showed that girls have best scolar results than boys. In spite of this, girls are generally out of scientific and technologic cursus. This paper is an attempt to study this question from a didactical point of view. The context of an anthropology of knowledge is used. From datas taken in physics and technology teaching, we try to give a description in terms of personal relationship and institutional relationship to knowledge (family and school taken as institutions). When knowledge is very specific to school, it seems that appear no differences between girls and boys. When knowledge is identified by pupils as living in others institutions than school, it seems that large differences then appear.
Added by: Marie Musset  Last edited by: Agnès Cavet
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 54 | Script execution: 0.31647 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93