Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Maroy Christian (2007). « Pourquoi et comment rĂ©guler le marchĂ© scolaire ? ». Les cahiers de recherche en Ă©ducation et formation, n° 55, mars, p. 1–10. En ligne : <http://www.uclouvain.be ... nts/cahier_55_maroy.pdf>. 
Added by: AgnĂšs Cavet (27 Jan 2009 09:36:27 Europe/Paris)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: Maroy2007
Categories: General
Keywords: marché de l'éducation
Creators: Maroy
Collection: Les cahiers de recherche en Ă©ducation et formation
Views: 613/1633
Views index: 17%
Popularity index: 4.25%
URLs     http://www.uclouva ... ahier_55_maroy.pdf
Abstract     
"La compĂ©tition entre les Ă©tablissements scolaires est un phĂ©nomĂšne qui tend Ă  s‘accentuer dans nombre de systĂšmes scolaires. D’une part, dans les pays anglo-saxons, la promotion d‘une rĂ©gulation par le marchĂ© a Ă©tĂ© perçue comme une des voies possibles pour amĂ©liorer la « qualitĂ© » de l‘enseignement, voire son Ă©quitĂ©. Ainsi, en Angleterre ou en Nouvelle ZĂ©lande, ou encore dans certains Ă©tats amĂ©ricains (Texas),la compĂ©tition scolaire est vue positivement comme un des moyens par lequel les Ă©quipes des Ă©tablissements scolaires peuvent ĂȘtre stimulĂ©es Ă  amĂ©liorer leurs pratiques Ă©ducatives, leur attention aux besoins des usagers. PlutĂŽt que de forcer les parents Ă  frĂ©quenter une Ă©cole proche au sein de leur district scolaire d‘appartenance, les parents ont le « libre choix» de leur Ă©tablissement, alors que ces derniers voient leur niveau de financement public liĂ© au nombre dâ€˜Ă©lĂšves. Dans ce systĂšme de « quasi-marchĂ© » (qui se diffĂ©rencie du pur marchĂ© Ă©conomique du fait qu‘il ne suppose pas dâ€˜Ă©change monĂ©taire entre client et fournisseur),les Ă©tablissements deviennent autonomes et sont incitĂ©s Ă  « gagner » leurs clients par leurs initiatives, leur travail dâ€˜Ă©quipe, la qualitĂ© Ă©ducative de leur travail et de leur offre Ă©ducative. Cependant, la compĂ©tition entre Ă©tablissements scolaires n‘est pas circonscrite aux systĂšmes scolaires marquĂ©s par ces politiques « nĂ©olibĂ©rales ». Nombre dâ€˜Ă©tudes ont montrĂ© qu‘en France par exemple, mais aussi ailleurs en Europe, des phĂ©nomĂšnes de compĂ©tition scolaire entre les Ă©tablissements se dĂ©veloppaient, sans que ce ne soit la rĂ©sultante d‘une politique dĂ©libĂ©rĂ©e en faveur du « marchĂ© scolaire ». Notre propos dans cet article sera d‘abord d‘interroger les sources et les effets de ces phĂ©nomĂšnes de marchĂ© scolaire et d‘accentuation de la compĂ©tition entre Ă©tablissements. Nous le ferons en nous centrant sur les Ă©tudes portant sur les systĂšmes scolaires caractĂ©risĂ©s par un quasi marchĂ©, avant de montrer que des interdĂ©pendances compĂ©titives surviennent aussi dans d‘autres systĂšmes scolaires supposĂ©s beaucoup plus administrĂ©s. La leçon de ces Ă©tudes est double du point de vue des effets de la compĂ©tition et du marchĂ© :d‘une part, le surcroĂźt d‘efficacitĂ© du systĂšme scolaire est douteux ;d‘autre part, l'accentuation de la sĂ©grĂ©gation scolaire par les phĂ©nomĂšnes de choix des parents et leur incidence sur les logiques des Ă©tablissements scolaires apparaĂźt assez largement Ă©tabli dans la littĂ©rature scientifique. Cette sĂ©grĂ©gation renforce dĂšs lors les inĂ©galitĂ©s des chances des Ă©lĂšves. Nous nous demanderons en conclusion si le marchĂ© scolaire est une dynamique sociale irrĂ©sistible ou s‘il est possible pour les pouvoirs publics de rĂ©guler la concurrence entre Ă©tablissements ?"
Added by: AgnĂšs Cavet  
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 52 | Script execution: 0.5223 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93