Bibliographies du service Veille et Analyses, IF√Č

WIKINDX Resources

Merle Pierre (2007). Les notes. Secrets de fabrication. Paris : Presses universitaires de France. 
Added by: orey (03 Nov 2008 12:26:00 Europe/Paris)   Last edited by: orey (10 Nov 2008 15:31:09 Europe/Paris)
Resource type: Book
BibTeX citation key: Merle2007
Categories: General
Subcategories: √Čvaluation des √©l√®ves, √Čvaluation des √©l√®ves, √Čvaluation des √©l√®ves, √Čvaluation des √©l√®ves
Keywords: évaluation, évaluation des élèves
Creators: Merle
Publisher: Presses universitaires de France (Paris)
Views: 2249/5725
Views index: 43%
Popularity index: 10.75%
Cote bib Diderot    371.26 MER
Added by: orey  Last edited by: orey
Abstract     
Contrairement à une idée généralement défendue par l'institution scolaire, les notes constituent une mesure imparfaite du niveau scolaire des élèves. Il existe des biais - c'est-à-dire des erreurs systématiques - de mesure de la compétence des élèves par leurs professeurs.

La notation d'une copie est différente selon l'académie, l'établissement, la classe et même les caractéristiques de chaque élève (origine sociale, sexe, redoublement...). Pourquoi de telles différences entre des mesures anonymes et la mesure des compétences des élèves par leurs enseignants ?

√Ä partir d'une enqu√™te men√©e aupr√®s des professeurs, l'ouvrage montre comment la notation d'une copie r√©sulte d'un v√©ritable processus de fabrication. Dans le quotidien de leur classe, les enseignants mettent en Ňďuvre, plus ou moins consciemment, de v√©ritables strat√©gies d'√©valuation.

Contrairement aux apparences, les notes scolaires r√©sultent d'une sorte de bricolage car les professeurs cherchent √† atteindre des objectifs multiples et contradictoires : pr√©venir le d√©couragement des plus faibles, √©viter le rel√Ęchement des meilleurs, limiter la contestation...
Les enseignants doivent aussi respecter des normes d'évaluation spécifiques à leur discipline, leur établissement, la classe, etc...

Même les épreuves du baccalauréat n'échappent pas à un processus de fabrication. La correction des épreuves écrites est un processus très réglementé par des commissions diverses qui définissent précisément les modalités de correction des copies. Il en est de même des oraux et des délibérations des jurys.

Malgré le souci constant de l'équité, l'institution scolaire peine à assurer l'égalité de traitement des élèves.
L'ouvrage propose quelques pistes qui contribueraient à une meilleure justice scolaire.
Added by: orey  Last edited by: orey
Quotes   
p.5   La soci√©t√© du m√©rite est donc v√©ritablement une soci√©t√© de la mesure.   Added by: orey
p.74   Le niveau de l'√©l√®ve n'est pas connu par ses notes mais par la classe fr√©quent√©e, ses options, son √©tablissements, sa fili√®re.   Added by: orey
Comments:
P. Merle vise ici l'appr√©ciation dans des situations de jurys, o√Ļ sont examin√©s le livret scolaire de l'√©l√®ve et son parcours scolaire ant√©rieur, avec la mise en application imm√©diate de jugements spontan√©s sur les "bons √©tablissements" qui notent dur, les √©tablissements de p√©riph√©rie trop "laxistes", etc.   Added by: orey  (2008-11-03 12:40:52)
Paraphrases   
pp.108-109   Une √©tude de 1985 sur des copies de sciences √©conomiques et sociales montrent une variation de 1.31 points par copie en moyenne, entre correcteurs de deux acad√©mies diff√©rentes (Lille et Poitiers en l'occurrence).   Added by: orey
Musings   
Adh√©sion professorale √† la stabilit√© des comp√©tences scolaires d'une ann√©e sur l'autre : le mauvais √©l√®ve devrait le rester, le brillant devrait confirmer, celui dont le grand fr√®re √©tait "m√©diocre" devrait suivre ses pas, etc. Perspective d√©terministe de la scolarit√© nourrissant des st√©r√©otypes √©valuatifs, qu'on retrouve √† l'Ňďuvre dans toutes les exp√©riences de contr√īle des corrections.

L'arrangement est inhérents au processus de fabrication des notes.

La notation est un outil essentiel pour assoir l'autorité pédagogique de l'enseignant (ou sa popularité). C'est une modalité de sanction ou de gratification des comportements en classe, au-delà de la vérification d'un acquis cognitif.
Elle sert par exemple souvent à fabriquer une progression tout au long de l'année, qui valide en quelque sorte le travail enseignant.

La fixation de notes plancher et plafond est arbitraire et rarement liée à une performance scolaire et souvent justifiée par des critères subjectifs : seuil psychologique, soutenir la motivation, maintenir une exigence...
Le refus des notes "extr√™mes" est utiliser pour cadrer la relation et l'autorit√© p√©dagogique.   Added by: orey  (2008-11-03 12:37:32)
p.161   Les √©preuves anonymes du Bac, temp√©r√©es par l'examen du livret scolaire lors des oraux et jurys de rattrapage, assurent une plus grande justice scolaire.
A contrario, le contr√īle continu favorise les filles, les enfants de cadres et les √©l√®ves sans retard scolaire, jug√©s plus favorablement √† "performance" scolaire √©gale.   Added by: orey  (2008-11-03 12:43:52)
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 72 | Script execution: 0.31193 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93