Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Attali Alain & Bressoux Pascal (2002). L'Ă©valuation des pratiques enseignantes dans les premier et second degrĂ©s. Haut conseil de l'Ă©valuation de l'Ă©cole (HCĂ©Ă©). En ligne : <http://www.ladocumentat ... s/034000533/index.shtml>. 
Added by: Brigitte Bacconnier (01 Jan 1970 01:00:00 Europe/Paris)   Last edited by: orey (13 Jul 2010 15:40:45 Europe/Paris)
Resource type: Book
BibTeX citation key: Attali2002
Subcategories: Pratiques enseignantes
Keywords: effet établissement, effet maître, pilotage
Creators: Attali, Bressoux
Publisher: Haut conseil de l'Ă©valuation de l'Ă©cole (HCĂ©Ă©)
Views: 1007/5856
Views index: 0%
Popularity index: 0%
URLs     http://www.ladocum ... 000533/index.shtml
Abstract     
La première partie du rapport est consacrée à l'évaluation institutionnelle des pratiques éducatives (Inspection générale de l'éducation nationale, Inspection pédagogique régionale, Inspection de l'éducation nationale).
Ce type d'évaluation est analysé sous plusieurs aspects : appréhension concrète des pratiques éducatives, caractérisation et prescription de ces pratiques au moyen de documents de référence et de cadrage.

La seconde partie présente les recherches empiriques visant à estimer les effets des pratiques éducatives.
Ces recherches se fondent sur des travaux français mais également sur des travaux internationaux (anglo-saxons pour la plupart) et portent sur les pratiques éducatives au niveau des établissements et des classes.

Cette partie est suivie d'une synthèse présentant des recommandations pour améliorer la situation.
Le groupe de travail préconise notamment de renouveler l'évaluation individuelle dans l'enseignement scolaire, de promouvoir l'évaluation dans les établissements scolaires ou encore d'améliorer l'information relative à l'évaluation.
Added by: orey  Last edited by: orey
Quotes   
pp.33-36, Chapter 2- Les recherches empiriques   Il apparaĂ®t donc que l’unitĂ© Ă©tablissement, quel que soit le niveau de scolaritĂ©, exerce un poids assez faible en France sur les acquis scolaires, de mĂŞme que sur d’autres aspects du dĂ©veloppement socio-affectif.

Mesurer la « valeur ajoutée » par l’école ou par la classe dans les acquis des élèves ne peut se faire par une comparaison directe des résultats des uns et des autres. Le raisonnement toutes choses égales par ailleurs imposé par la mesure de cette « valeur ajoutée » nécessite le recours à des techniques de recherche sophistiquées. Les estimations ainsi obtenues montrent que la classe est plus importante pour expliquer les acquis des élèves que l’établissement.

Les travaux de Dubet et de ses collègues mettent en évidence l’importance du degré de mobilisation dans les performances des établissements (Dubet, Cousin & Guillemet, 1989).
Pour les auteurs, le facteur prépondérant de structuration de l’établissement est le degré de mobilisation des acteurs.

Il y a d’une certaine façon, un caractère contradictoire entre le degrĂ© de mobilisation et certains Ă©lĂ©ments de la culture enseignante ainsi que de certaines règles de fonctionnement de l’Education Nationale.   Added by: orey
p.35   Les travaux anglo-saxons ont aussi beaucoup portĂ© l’accent sur la notion de climat. L’école ne se rĂ©duirait pas une somme de facteurs isolables ; il faut faire Ă©merger des configurations de caractĂ©ristiques articulĂ©es entre elles, qui mettent en Ă©vidence le système social de l’école (relation entre les personnes) ainsi que la culture propre Ă  l’établissement (normes, valeurs, croyances…). Rutter et al (1979), de mĂŞme que Mortimore et al. (1988) ont montrĂ© que les Ă©coles qui avaient un fonctionnement cohĂ©rent, un climat disciplinĂ© Ă©taient non seulement les Ă©coles qui obtenaient les meilleurs rĂ©sultats scolaires, mais aussi celles oĂą il y avait le moins de dĂ©viance. Plusieurs Ă©tudes tendent Ă montrer que les Ă©coles efficaces sont celles oĂą les attentes des enseignants (et souvent aussi de la direction) vis-Ă  -vis des performances des Ă©lèves sont Ă©levĂ©es, ce qui pourrait Ă©galement ĂŞtre liĂ© avec le sentiment de contrĂ´le de ses propres rĂ©ussites ou Ă©checs (Brookover et al., 1979).   Added by: orey
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 61 | Script execution: 0.3288 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93