Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Casalfiore Stefania (2000). « L’activitĂ© des enseignants en classe : Contribution Ă  la comprĂ©hension de la rĂ©alitĂ© professionnelle des enseignants ». Cahier de recherche du GIRSEF, n° 6, p. 1–27. En ligne : <http://www.uclouvain.be ... documents/006cahier.pdf>. 
Added by: Feyfant Annie (18 Apr 2007 21:37:16 Europe/Paris)   Last edited by: Feyfant Annie (31 May 2010 11:28:36 Europe/Paris)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: Casalfiore2000a
Categories: General
Keywords: travail enseignant
Creators: Casalfiore
Collection: Cahier de recherche du GIRSEF
Views: 2080/4942
Views index: 32%
Popularity index: 8%
URLs     http://www.uclouva ... ents/006cahier.pdf
Abstract     
"Pour une brève présentation des approches théoriques et méthodologiques de l’activité humaine appliquée à l’enseignement, on peut parcourir la synthèse de S. Casalfiore (2000). Elle y énumère les diverses théories sur la rationalité humaine :
 la rationalité humaine est puissante, capable de se représenter le monde sans biais, en toute objectivité et dans sa totali-té ;
 la rationalité humaine est limitée dans sa nature, les systèmes perceptifs et cognitifs ne sont pas assez élaborés pour permettre à l’homme d’appréhender directement et totalement le monde, trop complexe et conduisent les individus à mé-diatiser leur appréhension du monde par la construction et l’usage de représentations mentales tronquées ;
 la rationalité individuelle et décontextualisée est pauvre sinon inexistante, il existe une rationalité sociale qui émerge de et s’exerce dans l’interaction humaine.
Avec cette dernière approche, le contexte social et matériel de l’activité devient objet de recherche à part entière et l’analyse du discours, « processus sous-jacent de l’activité pédagogique ». C’est à partir de cette approche que S. Casalfiore introduit les notions d’action et de cognition située (rationalité limitée et rationalité située dans l’interaction). Selon cette approche, l’activité de l’enseignant en classe peut être conçue comme un système dynamique d’actions qui émergent du contact avec l’environnement matériel et social de la classe. « La situation, comme espace d’élaboration de sens, est construite par l’individu au travers de son action. L’activité et la situation s’élaboreraient alors mutuellement. »
C. Gauthier (1997) a cherché à construire une base de connaissances des activités enseignantes à partir de travaux de cher-cheurs. Il est possible de catégoriser les comportements des enseignants selon leur travail en classe, la dimension temporelle de leur activité (avant, pendant, après l’action et la fonction de ces comportements déterminée à partir des deux dimensions la gestion de la classe et la gestion de la matière.
Ces comportements prennent en compte des contraintes et contingences contextuelles : contraintes explicites édictées par l’autorité (programmes, évaluations), les règles d’organisation définies a priori (lieu, durée), des contingences environnemen-tales liées à l’établissement (locaux, matériel didactique) et à la population scolaire (taille des classes, degré d’homogénéité).
Les contingences environnementales seraient bien liées à des contraintes « légitimes » liées aux finalités éducatives, mais aussi au caractère interactif particulier du contexte de classe (résistance des élèves aux propositions de l’enseignant, par exemple) (Tarif, Lessard, Dubet, 1999)
Pour S. Casalfiore, le principe d’une activité située de l’enseignant permet d’émettre l’hypothèse selon laquelle l’activité effec-tive des enseignants est plus structurée par des objectifs opérationnels définis en fonction des circonstances locales que par des buts définis à l’avance. Si on ajoute l’idée que l’activité de l’enseignant en classe est une contribution à une activité col-lective et que l’activité de l’enseignant se transforme au fur et à mesure de l’expérience acquise, on ne peut construire un modèle d’identité professionnel idéal. Mais les questions de recherches posées par cette approche montrent la nécessité d’appréhender le système classe de manière rigoureuse."
Added by: Feyfant Annie  Last edited by: Feyfant Annie
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 52 | Script execution: 0.37108 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93