Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Cattonar Branka (2005). L’identité professionnelle des enseignants du secondaire en Belgique francophone. [thèse de doctorat]. Louvain : Université catholique de Louvain, Département des sciences politiques et sociales. 
Added by: Feyfant Annie (18 Apr 2007 15:13:47 Europe/Paris)   Last edited by: Laure Endrizzi (11 Sep 2008 17:39:49 Europe/Paris)
Resource type: Thesis/Dissertation
BibTeX citation key: Cattonar2005a
Categories: General
Keywords: travail enseignant
Creators: Cattonar
Publisher: Université catholique de Louvain (Louvain)
Views: 1731/5171
Views index: 36%
Popularity index: 9%
Abstract     
"L'objet de la thèse est de comprendre la construction de l'identité professionnelle des enseignants du secondaire en Communauté française de Belgique. Dans une perspective socio-constructiviste, la thèse saisit l'identité professionnelle en tant que construction active et continue, comme une construction à la fois sociale et individuelle qui est le "résultat", plus ou moins stable et évolutif, d'un processus de socialisation biographique et relationnel, lié au contexte particulier dans lequel il s'inscrit. Par une démarche à la fois biographique et contextuelle de l'identité, elle s'appuie sur trois études empiriques: une analyse des politiques scolaires menées ces dix dernières année en Communauté française, une enquête statistique par questionnaire réalisée auprès de 3600 enseignants du secondaire et une enquête qualitative par entretien approfondi menée auprès d'enseignants travaillant dans trois établissements scolaires contrastés au niveau de leur public scolaire. Ces enquêtes mettent notamment en lumière que l'identité enseignante est une construction à la fois collective, contextuelle et singulière. En particulier, le vécu des enseignants et leur identité professionnelle paraissent fortement varier selon leur contexte de travail (type de public scolaire), à tel point que l'on peut se demander s'il n'existe pas aujourd'hui plusieurs métiers d'enseignant selon le type d'école. La manière de vivre et de concevoir le métier d'enseignant semble alors plurielle, fruit d'un travail que les enseignants réalisent au quotidien à partir des nombreuses contingences de leur métier, en particulier celles liées aux élèves. Cette construction se fait cependant aussi à partir de leur propre histoire, leur subjectivité, leurs motivations personnelles et leur mode ou capacité "d'adaptation" aux conditions de la pratique. Les enquêtes mettent alors en évidence que le vécu des enseignants est fortement structuré par une tension entre leur conception idéale du "vrai travail" (l'enseignement de la matière) et celle du "sale boulot" (la socialisation des élèves, la gestion de leurs problèmes personnels et sociaux, la gestion de l'ordre en classe) qu'ils sont parfois contraints d'exercer, surtout dans les établissements difficiles. Ce résultat amène alors à poser la question de l'équité scolaire non seulement au niveau des élèves, mais aussi à celui des enseignants. La thèse montre en définitive comment la ségrégation scolaire, particulièrement forte en Communauté française, est vécue du point de vue des enseignants."
Added by: Feyfant Annie  Last edited by: Laure Endrizzi
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 52 | Script execution: 1.50979 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93