Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Convert Bernard & Gugenheim Francis (2003). « La chute des inscriptions dans les filières scientifiques des universitĂ©s : ModalitĂ©s et mĂ©canismes sociaux explicatifs ». En ligne : <http://www.apmep-aix-mr ... tution/load/Convert.pdf> (consultĂ© le 18 janvier 2007). 
Added by: Brigitte Bacconnier (01 Jan 1970 01:00:00 Europe/Paris)   Last edited by: Marie Musset (04 Jun 2009 13:33:37 Europe/Paris)
Resource type: Web Article
BibTeX citation key: Convert2003a
Categories: General
Keywords: mathématiques, sciences et société
Creators: Convert, Gugenheim
Views: 997/3739
Views index: 0%
Popularity index: 0%
URLs     http://www.apmep-a ... n/load/Convert.pdf
Abstract     
Conclusion :
On voit que l’on ne peut pas conclure trop rapidement à la « désaffection pour les études scientifiques », moins encore au divorce entre la Science et la Société. Cette tendance à monter trop vite en généralité, à conclure d’une baisse des inscriptions en Sciences au « désamour » des jeunes pour la Science, tient à ce que l’opinion commune prend les « choix » d’études à leurs valeurs
faciales : si l’on choisit de faire des études de Physique, c’est parce qu’on aime la Physique. Si les effectifs chutent dans cette discipline, c’est que la discipline ne plaît plus. Or, s’il n’est bien entendu pas faux qu’un certain goût pour une discipline est nécessaire pour la choisir, c’est très loin d’être
exclusivement au nom de ces goûts que les choix sont faits. Pour donner un sens objectif à ces choix, il faut les replacer dans l’univers des choix alternatifs, et comprendre ce qui fait les différences entre ces alternatives : difficultés d’entrée, probabilités de réussite, étendue des débouchés, possibilités de carrières, qualité des emplois correspondants…
Le déplacement des étudiants des filières générales vers les filières professionnelles doit toutefois nous inciter à pousser plus avant nos investigations tant au niveau de l’évolution du rôle des études
supérieures scientifiques dans l’accès aux professions les plus valorisées dans la hiérarchie sociale qu’au niveau du rôle des Lycées dans la construction des projets d’études supérieures scientifiques. La baisse d’attractivité de l’ensemble des filières scientifiques et techniques, mérite, elle aussi, d’être analysée dans un contexte éducatif et social plus large.
Added by: Brigitte Bacconnier  Last edited by: Marie Musset
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 53 | Script execution: 0.34256 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93