Bibliographies du service Veille et Analyses, IFÉ

WIKINDX Resources

Goody Jack (1980). La raison graphique : La domestication de la pensĂ©e sauvage. Paris : Editions de Minuit. 
Added by: Brigitte Bacconnier (01 Jan 1970 01:00:00 Europe/Paris)   Last edited by: Brigitte Bacconnier (10 Nov 2006 14:43:25 Europe/Paris)
Resource type: Book
BibTeX citation key: Goody1980
Categories: General
Keywords: , Ă©ducation interculturelle
Creators: Goody
Publisher: Editions de Minuit (Paris)
Views: 944/2620
Views index: 0%
Popularity index: 0%
Abstract     
À partir de recherches entreprises “ sur le terrain ‷0i0k0i0n0d0x pour comprendre le fonctionnement de sociétés du Nord du Ghana, le professeur Jack Goody qui enseigne actuellement l’anthropologie sociale à l’université de Cambridge, se demande si l’on peut parler d’une spécificité de la pensée écrite.
À l’encontre de la tradition qui considère généralement la parole comme le lieu de la vérité, Jack Goody se demande comment la linguistique – la science du langage parlé – peut exister sans l’écriture, étant entendu qu’écrire ce n’est pas seulement noter la parole mais aussi en découper et en abstraire les éléments. Reprenant ainsi les analyses de Jacques Dérida dans De la grammatologie, l’auteur montre que la langue parlée est déjà une écriture dans la mesure où elle nécessite un ton, une ponctuation – ce qui le conduit à soutenir que la parole dans son contenu comme dans son statut marque toujours des références multiples à l’écrit.
Il étudie ensuite, à partir d’exemples empruntés à Durkheim et à Mauss, mais aussi à Griaule et à Needham, les transformations que l’on fait subir à la parole et plus généralement à toute information par la transcription écrite sous la forme de tableau de correspondances entre parties du monde, parties du corps etc., ce qui a conduit toute une tradition ethnologique, dont le mouvement structuraliste et notamment Lévi-Strauss, à supposer que la pensée sauvage obéit à des contraintes logiques qui sont en fait, en grande partie, le produit de techniques de transmission et de transcription de la pensée.
Prendre conscience que le savoir écrit des sociétés sans écriture, cela ne va pas de soi, c’est ce que montre Jack Goody : parce qu’ils se posent peu la question, les ethnologues, pour connaître la pensée sauvage, commencent souvent par la domestiquer.
Added by: Brigitte Bacconnier  
wikindx 4.1.9 ©2013 | Total resources: 8749 | Database queries: 53 | Script execution: 0.3316 secs | Style: VST pour affichage | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography
Nous écrire
accueil Veille et Analyses    |     nouveautés    |     dossiers d'actualité        

École normale supérieure de Lyon
Institut français de l'Éducation
Veille et Analyses
15 parvis René-Descartes BP 7000 . 69342 Lyon cedex 07
Standard : +33 (0)4 72 76 61 00
Télécopie : +33 (0)4 72 76 61 93